FANDOM


John Horton Conway → Allemand, Anglais, Espagnol, Italien, Polonais, Portugais.


JohnHortonConway

John Horton Conway

John Horton Conway (26 décembre 1937 à Liverpool, Angleterre - ) est un mathématicien britannique. Extrêmement prolifique, il s'est penché sur les théories des groupes finis, des nœuds, des nombres, des jeux et du codage.

Biographie

Né en 1937 en Angleterre, Conway s'est intéressé très tôt aux mathématiques, et avait décidé de devenir mathématicien dès l'âge de 11 ans. Il étudie les mathématiques à Cambridge, au Gonville and Caius College, et obtient son Bachelor of Arts en 1959. Ses premières recherches, sous la direction de Harold Davenport, concernent la théorie des nombres. Il s'intéresse aux ordinaux infinis. Joueur passionné de backgammon, c'est pendant ces années universitaires qu'il développe son intérêt pour la théorie des jeux. Il obtient son doctorat en 1964, puis un poste à l'université de Cambridge.

En 1981, il devient membre de la Royal Society.

Conway quitte Cambridge en 1986 pour prendre en charge la chaire John von Neumann de mathématiques à l'université de Princeton. Il vit depuis à Princeton dans le New Jersey, aux États-Unis.

Théorie des jeux

Parmi les mathématiciens amateurs, il est principalement connu pour sa théorie combinatoire des jeux et pour avoir inventé le jeu de la vie, un automate cellulaire. Il est également l'un des inventeurs de Sprouts, ainsi que du Phutball (le « football du philosophe »), et il a écrit des analyses détaillées d'autres jeux, comme le cube Soma. Il est également le concepteur du problème de l'ange, finalement résolu en 2006, ainsi que de la suite de Conway.

Il a conçu un nouveau système de nombres, les nombres surréels, et une nomenclature pour les nombres entiers excessivement grands, la notation des flèches chaînées de Conway.

Théorie des groupes

Conway a travaillé sur la classification des groupes finis simples et découvert plusieurs groupes sporadiques, désormais appelés groupes de Conway. Il est l'auteur principal de Atlas of Finite Groups, qui liste les propriétés de nombreux groupes finis simples. Avec d'autres collaborateurs, il a donné les premières représentations concrètes de certains groupes sporadiques.

Avec Simon Norton, il a formulé un ensemble de conjectures reliant le groupe Monstre aux fonctions modulaires. Cette conjecture Monstrous Moonshine a été prouvée en 1992.

Physique théorique

En 2004, Conway et Simon Kochen, un autre mathématicien de Princeton, ont démontré le théorème du libre arbitre, une version surprenante du principe de No Hidden Variables en mécanique quantique. Il indique que sous certaines conditions, si un expérimentateur peut décider librement quelle grandeur physique il veut mesurer, alors les particules élémentaires doivent être libres de choisir leur spin, de sorte que celui-ci soit en accord avec les lois physiques (ou, autrement dit, il ne peut exister dans ce cas des variables cachées même non-locales, qui déterminent la valeur physique). Selon les mots de Conway, « si l'expérimentateur possède un libre arbitre, les particules élémentaires aussi ».

Bibliographie

Conway est l'auteur ou le coauteur de nombreux livres, dont les plus connus sont peut-être Atlas of Finite Groups, On Numbers and Games et Winning Ways for your Mathematical Plays.

Copyright / Source

Wikipedia Français: L'article John Horton Conway, http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Horton_Conway, est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL). Son historique est ici.

Ad blocker interference detected!


Wikia is a free-to-use site that makes money from advertising. We have a modified experience for viewers using ad blockers

Wikia is not accessible if you’ve made further modifications. Remove the custom ad blocker rule(s) and the page will load as expected.